Fnac

Mon compte

PUBLICITE

LES 8 PECHES CAPITAUX
  • LES 8 PECHES CAPITAUX

  • BERNARD DIMEY PAR J-CLAUDE DREYFUS
  • Théâtre musical
  • le dimanche 23/09/2018 à 16h00
  • CHF 33,67
  • adherents CHF 31,34 *
* dans la limite des places disponibles à ce tarif
etoile Voir toute l'actualité de vos artistes

Les 8 péchés capitaux

Poèmes de de Bernard Dimey

Pièce musicale avec Jean-Claude Dreyfus et Guillaume Saint-James Quartet 

Il avait la corpulence d’Orson Welles, la plume de François Villon, mais s’était toujours rêvé en Victor Hugo ou en Balzac. Auteur singulier, poète magnifique et parolier remarquable, Bernard Dimey écrivait en alexandrins. Les plus grands noms de la chanson française – Aznavour, Gréco, Salvador, Mouloudji, Montand, Reggiani ...  se sont arrachés ses textes pour les mettre en musique. Plusieurs centaines de ses chansons ont été enregistrées et interprétées par plus de 80 artistes. La plus connue, Syracuse, a fait le tour du monde. Mais Bernard Dimey reste avant tout un immense poète, avec des textes poignants, profonds et universels qu’il récitait seul sur scène. Cet ogre de la vie, amoureux des mots, amoureux de Montmartre, amoureux de la nuit, avait soif d’absolu.
En 1973, il écrivit huit poèmes fulgurants, « les huit péchés capitaux », dont le huitième est ... la Guerre.  

L'un est un monstre sacré du cinéma et du théâtre français. L'autre, un talentueux compositeur de jazz. Jean-Claude Dreyfus et Guillaume Saint-James seront à Nogent pour présenter leur dernière création commune « Les huit péchés capitaux », une lecture musicale couleur jazz.

C’est avec passion et curiosité que le compositeur Guillaume Saint-James aborde l’héritage culturel de Bernard Dimey. En répondant à une commande d’un concerto pour accordéon et orchestre de l’Orchestre Symphonique de Bretagne, il compose une œuvre étonnante sur le thème des sept péchés capitaux (clin d’œil aux Seven Steps to Heaven de Miles Davis) dont il imagine rapidement une version en quartet jazz en s’adjoignant la complicité du truculent comédien Jean-Claude Dreyfus pour donner corps aux ‘’Huit péchés capitaux’’ de Bernard Dimey.

Aucun autre comédien ne pouvait, aussi bien que Jean-Claude Dreyfus s’emparer de ces textes. Faut-il encore le présenter ? Il fait sa première apparition à l’écran dans un film en 1972, puis joue l’année suivante dans une comédie de Michel Audiard. Il collabore à quatre reprises avec Yves Boisset, donne la réplique à Jean Carmet, Jean-Paul Belmondo ou Jean Rochefort dans des grands films à succès. Les films Delicatessen (1991) de Jean-Pierre Jeunet et la Cité des enfants perdus (1994) marquent un tournant dans sa carrière, on le retrouvera ensuite sous la houlette de réalisateurs tels que Jean-Jacques Annaud ou Jean-Pierre Mocky. 

Inscription aux alertes

L'inscription aux alertes vous permet d'être informé dès qu'une nouvelle manifestation est disponible pour un artiste ou un club de sport. Vous pouvez également être informé de toute l'actualité d'une salle. En savoir plus

Vous pouvez vous inscrire aux alertes artistes suivantes
Jean-Claude Dreyfus
Guillaume Saint-James

Vous pouvez vous inscrire aux alertes salles suivantes
CENTRE CULTUREL (NOGENT)
Ajouter
null